Gêné de jeter

Il y a près de 30 ans, 100 % de nos matières résiduelles étaient enfouies. Aujourd’hui, heureusement, nous pensons autrement. Merci!

Grâce aux gestes que vous avez posés au quotidien, vous avez permis de mettre en valeur 49 % des matières résiduelles générées en 2018 en Haute-Yamaska.

L’objectif zéro déchet est déjà envisageable!

Avant de jeter, pensez aux autres options :

Un seul bac par logement, c’est suffisant!

Avec l’arrivée de la collecte des matières organiques, une nouvelle disposition réglementaire entre en vigueur. Un seul bac à ordures par ménage est maintenant accepté, soit un bac par logement. Il est estimé que 85 % des matières résiduelles générées par un ménage peuvent être compostées, recyclées ou valorisées aux écocentres.

Vous pouvez vous départir de votre bac excédentaire aux écocentres.

Vous manquez d’espace?

Vous avez la possibilité d’obtenir un bac brun ou un bac bleu supplémentaire. Nul besoin de vous déplacer, nous le livrerons directement à votre domicile. Contactez-nous.

Matières refusées

RÉSIDUS DOMESTIQUES DANGEREUX (RDD)

  • Peinture, teinture et solvant
  • Filtre et huile usée
  • Pile et batterie
  • Bonbonne de propane
  • Pesticides et engrais
  • Produits chimiques

ENCOMBRANTS

  • Électroménager
  • Chauffe-eau et climatiseur
  • Meuble
  • Matelas
  • Pneu

ATTENTION : Les sacs à ordures ainsi que toute autre matière placée hors du bac roulant NE seront PAS ramassés.

À compter du 1er janvier 2019, les produits électroniques (ordinateurs, téléviseurs, écrans, etc.) seront dorénavant interdits aux ordures. Téléchargez la liste.

RÉSIDUS DE CONSTRUCTION, RÉNOVATION ET DÉMOLITION (CRD)

  • Bois
  • Gypse
  • Porte et fenêtre
  • Béton
  • Brique
  • Céramique
  • Pierre, gravier et sable

AUTRES

  • Seringue
  • Médicaments
  • Produits électroniques

Trucs et astuces

Prônez le 3RV-E.

Dans cet ordre, privilégiez toujours la Réduction à la source (en ai-je vraiment besoin? Puis-je le refuser?), le Réemploi (pourrait-il servir à autre chose?), le Recyclage (est-il accepté dans le bac bleu?) et la Valorisation pour ainsi éviter l’Élimination (enfouissement).

Organisez votre chez-vous pour vous simplifier la tâche.

Pour trier facilement vos matières résiduelles, rassemblez vos différents contenants (matières recyclables, matières organiques et ordures) et gardez-les tous à portée de main. Vous pensez rénover votre cuisine? Pensez à votre station de gestion des matières résiduelles dès la conception de votre plan.

Pensez à la salle de bain et au garage!

Bien que la majorité des résidus soient générés dans la cuisine, n’oubliez pas d’installer des contenants réservés au papier à main et aux rouleaux de carton dans la salle de bain (matières organiques). Il en va de même pour les matières recyclables et les matières dangereuses générées dans le garage.

Faites-vous une boîte écocentre.

Réunissez au fur et à mesure dans cette boîte vos piles, vos appareils électroniques, vos styromousses, etc. Lorsqu’elle est pleine, apportez-la aux écocentres.

Mythes

Enfouir des matières organiques ou biodégradables n’est pas problématique puisque c’est « naturel ».

FAUX.

En se dégradant dans un lien d’enfouissement avec les ordures, la matière organique libère du méthane, un gaz à effet de serre 20 fois plus nocif pour l’environnement que le CO2. Sur une plateforme de compostage, les matières organiques se décomposent en présence d’oxygène. Elles ne produisent pas de méthane, mais du CO2. Le compostage est donc une solution plus avantageuse sur le plan environnemental pour disposer des matières organiques. De plus, le compostage donne une deuxième vie aux matières organiques en les transformant en compost, ce qui nous évite de gaspiller cette ressource.

Un contenant non rincé doit être mis aux ordures.

FAUX.

Il vaut mieux pour l’environnement de récupérer un pot même s’il est légèrement souillé. Le rinçage évite les mauvaises odeurs et les nuisances pour les travailleurs au centre de tri.

Les matières recyclables prennent le même chemin que les ordures.

FAUX.

Les centres de tri tirent leurs revenus de la vente des matières recyclables; ils n’ont donc aucun intérêt à éliminer ces matières. Les matières recyclables ont une valeur monétaire. De plus, le coût de leur tri et conditionnement représente le tiers de la somme qui aurait été nécessaire pour les enfouir. Recycler est donc plus économique. Ce sont plus d’un million de tonnes de matières recyclables qui prennent le chemin des centres de tri du Québec chaque année!